Advertisement
The Body: The Complete HIV/AIDS Resource
Follow Us Follow Us on Facebook Follow Us on Twitter Download Our App
Professionals >> Visit The Body PROThe Body en Espanol
Read Now: TheBodyPRO.com Covers AIDS 2014
   
Ask the Experts About

Safe Sex and HIV PreventionSafe Sex and HIV Prevention
           
Rollover images to visit our other forums!
Recent AnswersAsk a Question
  
  • Email Email
  • Glossary Glossary


sexe oral
Oct 3, 2006

Cher docteur bob! Tout d'abord felicitation pour votre francais ainsi que pour votre humour, d'autant plus remarquable que vous arrivez à ecrire avec de "l'esprit" dans une langue qui n'est pas votre langue maternelle. Ma question concerne encore le sexe "oral" mais sous un angle different.

Sur les differentes etudes menées, on identifie un risque d'environ 0.5 à 5 sur 10000 concernant le risque de transmission du vih par fellation.

J'aurais en fait besoin de vos lumieres. Par souci de clarté, je numerote mes questions!

1) Certains medecins en france continuent à considerer le risque "oral" comme NUL. Compte tenu de votre experience, de votre vecu de clinicien, etes vous persuadé à 100% que des contaminations ont lieu chaque jour par cette voie ou alors le fait de definir le risque comme "faible mais non nul" reside en une prudence naturelle du medecin expert en prevention, sans trop croire en ce mode de transmission?

2) Certaines etudes vont jusqu'à identifier 8-10% des contaminations comme des contaminations "orales". Là aussi, au fond de vous meme, pensez vous qu'il y'a un gros doute sur les biais possibles lors des declarations faites lors de ces etudes ou alors souscrivez vous à ces chiffres.

3) Une autre donnée m'a beaucoup etonné : sur des sites tres serieux, on identifie le risque oral seulement pour les homosexuels ( parlant de seulement quelques cas dans la litterature pour les heteros). Je ne vois pas trop pourquoi ce risque serait plus fort pour les homos sachant que 50% des contaminations sont heterosexuelles maintenant et que les heteros pratiquent tout autant la fellation. Cette simple constatation m'a beaucoup etonnée.

Bref pour conclure, pensez vous que le risque est "gonflé" par certains professionnels pour se "rassurer" car on ne peut etre sur à 100% de la franchise des declaration des participants aux etudes que j'ai citées.

Avec mes remerciements et toute ma gratitude pour votre excellent site.

Eric

Response from Dr. Frascino

Cher Eric,

Tu m'as fait un grand compliment. Comme mes lecteurs réguliers le savent bien, j'apprécie beaucoup l'humour et le fait que mon humour passe la barrière de la langue me plaît beaucoup.

Avançons avec tes questions :

1. Compte tenu de mon expérience, de mon vécu de médecin et de ma connaissance de la littérature médicale, je continue à estimer le risque de transmission du VIH par fellation comme faible, mais non nul. Cependant, ce mode de transmission requiert certaines circonstances particulieres, telle que, par exemple, des blessures ouvertes et saignantes dans la bouche du suceur.

2. . . . 8 à 10% des contaminations (sont) des contaminations orales ? C'est tout simplement ridicule. Les biais principaux pour la transmission du VIH restent le sexe vaginal ou anal non-protégé et le partage des aiguilles chez les drogués.

3. Dans le style littéraire de Gertrude Stein, je dirais qu'une pipe est une pipe est une pipe. Tu as eu raison d'être étonné (pas étonnée parce que tu n'es pas Erica, Eric) de lire cette donnée. Car les pipes ne font pas de discrimination sexuelle.

Finalement, je pense que ton scepticisme quant à la précision des déclarations des participants à ces études est justifié. Je crois que les participants sont plus enclins à parler d'une pipe non-protegée plutot que d'une relation vaginale ou anale non-protegée.

Bonne chance et bonne santé.

Dr. Bob



Previous
On the testing window, with a BUTT!
Next
questions "en vrac"!

  
  • Email Email
  • Glossary Glossary

 Get Email Notifications When This Forum Updates or Subscribe With RSS


 
Advertisement



Q&A TERMS OF USE

This forum is designed for educational purposes only, and experts are not rendering medical, mental health, legal or other professional advice or services. If you have or suspect you may have a medical, mental health, legal or other problem that requires advice, consult your own caregiver, attorney or other qualified professional.

Experts appearing on this page are independent and are solely responsible for editing and fact-checking their material. Neither TheBody.com nor any advertiser is the publisher or speaker of posted visitors' questions or the experts' material.

Review our complete terms of use and copyright notice.

Powered by ExpertViewpoint

Advertisement