Advertisement
The Body: The Complete HIV/AIDS Resource
Follow Us Follow Us on Facebook Follow Us on Twitter Download Our App
Professionals >> Visit The Body PROThe Body en Espanol
   
Ask the Experts About

Safe Sex and HIV PreventionSafe Sex and HIV Prevention
          
Rollover images to visit our other forums!
Recent AnswersAsk a Question
  
  • Email Email
  • Glossary Glossary


Fellation, risque, 0.5 transmissions pour 10,000 fellations?
Apr 18, 2006

Cher Dr. Bob

Vous venez de donner une réponse (le 29 mars 2006) qui, me semble-t-il, est contraire à beaucoup d'autres réponses que vous avez données à des questions similaires, et à d'autres données par d'autres experts dans des forums dans The Body. Une femme positive a demandé si elle pouvait pratiquer des fellations sur son copain sans risque de lui transmettre le virus et vous lui avez répondu que le risque de transmission par cette voie est de 0.5 pour 10,000 actes, soit le dixième du risque de la pénétration vaginale. Mais j'ai lu d'autres réponses dans ce forum où vous avez dit carrément que le risque de transmission d'une fellation pratiquée par une personne positive sur un homme négatif est infime, voire purement théorique, t qu'il n'existe que 2 ou 3 cas dans toute la littérature d'une transmission supposée ou présumée (bien que vous disiez aussi que le risque pour une personne négative qui pratique une fellation sur une personne positive est toujours faible, mais plus important que dans l'autre sens).

Mon intérêt au sujet n'est pas désintéressé. J'était au Congo il y a bientôt 2 mois, et j'ai eu des relations avec une 'étudiante' que j'ai rencontrée. Elle m'a suçé plusieurs fois sans protection, mais toute autre pénétration était avec préservatif et je crois que j'aurais su et vu si le condom s'était déchiré. N'est-ce pas toujours le cas qu'un condom se rupture de manière très évidente?

Mais...4 semaines aprés, déjà de retour chez moi, j'ai eu une poussée d'herpès génital, que je n'avais jamais eu avant. Le médecin n'a fait ni de sérologie ni de virologie, donc il n'y avait pas de diagnostic confirmé, mais d'après lui mon cas avait une apparence typique bien que 4 semaines soit à la limite de la période de gestation. Il m'a dit que ça pourrait ètre ou le HSV 1 ou le HSV 2, et qu'il était possible que je me sois infecté il y a très longtemps (même 20 ans) sans symptomes et que cette poussée aurait pu m'arriver à cause du stress ou d'autres raisons. Autre chose: les lésions n'étaient pas douloureuses. Elles m'ont fait des démangeaisons, c'est tout. Le médecin a dit que c'était possible que j'avais une certaine immunité déjà contre l'une ou l'autre forme du virus. Mais même avec un traitement de Valtrex de 10 jours, les symptomes durent et ce n'est que maintenant, au bout de 4 semaines depuis leur arrivée que les lésions commencent à disparaître, mais en même temps je viens d'en découvrir une nouvelle ce soir.

Tout ceci me fait naturellement penser qu'il m'arrive quelque chose de pas normal.

Mes questions sont donc les suivantes:

1. Si ma partenaire était infectée du VIH, ceci aurait-il augmenté les chances d'une transmission par sa fellation sur moi?

2. Les spécificités de mon infection, présumé être l'herpès, pourraient-elles être dues à une coinfection du VIH avec un certain niveau d'immunosuppression? Une immunosuppression peut-elle se produire au moment même de la séroconversion?

3. Est-il possible qu'un condom se rupture sans qu'on s'en aperçoive? D'après mon expérience non, je m'en sers depuis plus de 30 ans et les 4 ou 5 fois que cela m'est arrivé il n'y avait pas moyen de ne pas le constater. Il faut aussi noter que je n'était pas dans un état d'ivresse ou autre incapacité où n'importe quoi peut passer inaperçu.

4. Mon médecin m'a dit que ce n'était même pas la peine de me faire tester pour le VIH, que si j'avais été infecté ainsi je serais peut-être le premier depuis le début de l'épidémie. Etes-vous d'accord?

5. Où avez-vous appris votre français, qui est plus qu'excéllent? Le parlez-vous aussi bien que vous l'écrivez.

Merci infiniment du travail que vous faites, de l'information, du bon sens et de la tolérance et la compassion que vous offrez à des pauvres ignorants francophones et anglophones.

Un francophone parfois bête et méchant

Response from Dr. Frascino

Salut,

Merci de m'avoir écrit et d'avoir posé de bonnes questions. Avant d'aborder tes questions numérotées, je voudrais traiter ce que tu vois comme des incohérences dans mes réponses aux questions du risque de la fellation passive. Je soutiendrais que mon message reste cohérent. Qu'on dise 0.5 transmissions pour 10,000 fellations ou infime , l'essentiel reste le même : le risque est extrêmement faible.

Alors, continuons de répondre à tes questions : 0. (Ta première question n'a pas de numéro.) N'est-ce pas toujours le cas qu'un préservatif se rompe de manière très évidente ? Si, je suis absolument d'accord. En cas de rupture du préservatif, aucun esprit subtil n'est requis pour constater la situation.

1. Non. La présence d'autres infections sexuellement transmissibles (IST), comme l'herpès, peut augmenter les risques d'une transmission par le VIH, mais quant à l'inverse le VIH augmentant les risques d'une transmission d'autres IST il n'en va pas de même.

2. Je doute que ton infection soit l'herpès. Tu écris les lésions n'étaient pas douloureuses. Elles m'ont fait des démangeaisons, c'est tout. Typiquement les lésions herpétiques sont douloureuses. Cela peut expliquer le manque de réponse convaincante au Valtrex. Comme j'ai dit ci-dessus, ton risque d'avoir contracté le VIH via cette exposition est très faible, mais si tu restes inquiet, fais le test trois mois après l'incident pour un résultat définitif.

3. Voir ma réponse ci-dessus.

4. Voir ma réponse ci-dessus.

5. J'ai appris le français au lycée, à l'université, au Canada et à l'Alliance Française de San Francisco. D'ailleurs, je continue à visiter la France aussi souvent que possible.

Bonne chance et bonne santé.

Dr. Bob



Previous
PCR RNA testand genotype
Next
Will you help a Republican in need ?

  
  • Email Email
  • Glossary Glossary

 Get Email Notifications When This Forum Updates or Subscribe With RSS


 
Advertisement



Q&A TERMS OF USE

This forum is designed for educational purposes only, and experts are not rendering medical, mental health, legal or other professional advice or services. If you have or suspect you may have a medical, mental health, legal or other problem that requires advice, consult your own caregiver, attorney or other qualified professional.

Experts appearing on this page are independent and are solely responsible for editing and fact-checking their material. Neither TheBody.com nor any advertiser is the publisher or speaker of posted visitors' questions or the experts' material.

Review our complete terms of use and copyright notice.

Powered by ExpertViewpoint

Advertisement